Afrogusto

Un site utilisant WordPress.com

Recrudescence de cas d’empoisonnements au ackee en Jamaïque 2 février 2011

Filed under: Accompagnements,Ackee,Caraïbe,Jamaïque,Zones géographiques — fwimusicadmin @ 15 h 58 min
Tags: ,

Jamaica’s health minister Rudyard Spencer is warning the public to take care when they prepare the popular but potentially deadly ackee fruit following an increase in poisoning cases.

For the original and full report go to : http://repeatingislands.com/2011/01/16/in-jamaica-increase-in-ackee-poisoning-cases/

************

Le ministre de la santé Jamaicain, Rudyard Spencer appelle la population à plus de vigilance lorsqu’ils préparent le populaire, mais néanmoins potentiellement mortel, fruit emblématique de la Jamaique, qu’est le ackee, à la suite d’une recrudescence de cas d’empoisonnements. Environ 35 personnes sont tombés malades depuis le mois dernier dû au fait que certaines personnes mangent des ackees non mûrs.Spencer soutient que tous les cas d’empoisonnements incluent des ackees cuisinés »à la maison » et ajoute que le ministère va soutenir une campagne d’éducation sur les risques d’empoisonnements du ackee.

Le fruit à la peau rouge et à la chair dorée produit une substance connue sous le nom hypoglycine qui peut atteindre des degrés toxiques lorsqu’il est cueilli trop tôt et n’a pas atteint sa maturité. La toxine peut causer une baisse du taux de glycémie, des vomissements et dans de rares cas, des convulsions, le coma et la mort.

L’ackee a été importé d’Afrique de l’Ouest au dix-huitième siècle. C’est un arbre de haute taille (jusqu’à 12 mètres) et feuillu, qui produit des fruits en grappes largement utilisés pour la consommation humaine, mais aussi à des fins industrielles (mise sous conserves pour l’export). On le trouve dans de nombreux pays du monde et de la Région des Amériques, où il est connu sous des noms divers tels que: « Arbre à fricasser » en Haïti, « yeux de crabe » ou « ris de veau » en Martinique, « fruto de huevo » au Panama et au Guatemala, « árbol de seso » à Cuba, « merey del diablo » au Venezuela, « pan y quesito » en Colombie, ou « pera roja » au Mexique. Le fruit est produit deux fois par an, entre les mois de janvier et mars et entre juin et août. De couleur jaune, il a la forme d’une capsule oblongue et contient trois arils d’un blanc laiteux. Les arils peuvent être consommés sans danger pour la santé lorsque le fruit devient rouge et s’ouvre sous les effets des rayons du soleil.

Souvent cuisiné pour le plat « ackee et morue », le ackee est le petit-déjeuner traditionnel en Jamaique, avec une texture semblable aux oeufs brouillés une fois, cuit. Ailleurs, il est habituellement préparé bouilli dans du lait ou dans de l’eau, et servi seul ou dans des plats de viande ou de poisson. Dans certains pays d’Afrique on le consomme également cru.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s